Règles de vie au lycée Montalembert

Filières STS

Le lycée MONTALEMBERT est un établissement privé catholique sous contrat d’association avec l’Etat, ouvert et accueillant ; chacun y est admis sans distinction d’origine ou de croyance et peut, selon son attente, connaître Jésus Christ et approfondir sa foi.

L’inscription d’un jeune dans notre établissement est un libre choix des parents et de l’étudiant,

qui s’engagent à accepter l’accompagnement et le cadre mis en place.

Les parents comme l’étudiant acceptent les règles de vie de l’établissement et adhèrent au projet éducatif.

Nous attendons des étudiants un comportement citoyen et responsable.

 

 

ORGANISATION DU TEMPS

 

1. Emploi du temps

 

L'emploi du temps de chaque classe est communiqué en début d'année. Il est actualisé toutes les semaines, affiché en classe et consultable sur le site du lycée. L’emploi du temps hebdomadaire prime sur tout autre engagement pris à l’extérieur.

 

Le respect des horaires est impératif.

 

2. Circulation des étudiants

 

Les étudiants peuvent quitter l’enceinte du lycée pendant les récréations et la pause méridienne. Ils ne doivent absolument pas rester devant le lycée pour des raisons de sécurité.

 

Ils peuvent aller travailler dans l’espace cafétéria de 7h45 à 11h00 et de 11h30 à 13h40, puis de 14h45 à 16h30 (la mezzanine est réservée aux BTS).

 

Conformément à la loi, pour des raisons d’hygiène et de sécurité alimentaire, il est interdit d’introduire de la nourriture dans l’établissement. Seuls les repas proposés par le service de restauration peuvent être pris dans l’établissement, et plus particulièrement au réfectoire et à la cafeteria.

 

L‘accès aux salles des professeurs est strictement interdit aux étudiants.

 

 

Pour des raisons de sécurité, il est demandé aux étudiants de ne pas rester sur les trottoirs devant et en face de l’établissement pendant l’heure du déjeuner, aux entrées et sorties de cours.

 

 

En cas de malaise ou de maladie, l'étudiant doit se rendre à l'accueil. La personne de l'accueil préviendra le responsable de la vie scolaire. Si nécessaire, les parents seront informés. En aucun cas un étudiant ne peut, de sa propre initiative, quitter l’Etablissement sans l’autorisation d’un responsable.

3. Absences

 

Secrétariat des BTS et vie étudiante : Madame Véronique de LANGLE     

bts@montalembert-courbevoie.fr

Tel. 01.46.67.13.08

 

 

Absences prévisibles :

 

Lorsqu’un étudiant ne peut pas assister au cours  (absence prévisible), il doit en informer le secrétariat des BTS au moins 24h à l’avance et produire le justificatif de cette absence (pas de prise de rendez-vous médicaux pendant les heures de cours).

 

Le responsable éducatif de niveau pourra refuser une absence prévisible si le justificatif n’est pas recevable.

 

Absences imprévisibles :

 

Lorsqu'un étudiant ne peut assister à un cours pour raison médicale, ses parents  ou  lui-même doivent prévenir l'établissement par téléphone le jour-même avant 10h00 :  

Accueil 01.46.67.13.00 ou secrétariat BTS Mme de LANGLE tel. 01.46.67.13.08.

Dès son retour l’étudiant doit se présenter, au secrétariat BTS avec un certificat médical justifiant l’absence.

 

L’étudiant ne pourra réintégrer les cours, que lorsqu’il aura régularisé sa situation administrative et sur présentation d’un billet de validation délivré par le responsable éducatif de niveau.

 

L’étudiant doit rattraper les cours et effectuer le travail donné en son absence.

3 absences non justifiées  pourront conduire à un avertissement et à une exclusion temporaire, voire définitive de l’établissement.

Retards

 

A chaque créneau de cours (hors pause méridienne), les portes d’entrée de l’établissement sont ouvertes 15 minutes avant la sonnerie, puis fermées.  Un étudiant en retard ne sera pas admis en salle de classe et ne pourra rejoindre sa salle de classe qu'au cours suivant. Celui-ci devra immédiatement aller justifier de son retard auprès du secrétariat BTS.

 

Les retards injustifiés seront sanctionnés par une retenue de 3 heures le samedi matin.  

 

Des retards répétés pourront conduire à un avertissement disciplinaire et à une exclusion temporaire voire définitive de l'établissement. 

 

Absences et retards sont consultables sur le site du lycée dès le lendemain : http://www.montalembert.courbevoie.com

 

4. Carte étudiant

 

Tout étudiant possède une carte d’étudiant qu’il devra présenter à l’entrée et avoir sur lui en permanence. Cette carte permet, l’accès au self et à la cafétéria, et également de faire des photocopies. En cas de perte, elle sera facturée 10€.

 

Cette carte est de couleur bleue pour les étudiants de BTS CG, BTS CI et BTS MUC, et de couleur verte pour les étudiants de BTS SIO.

 

 

 

 

SUIVI DE L’ETUDIANT

1. Travail

 

Le travail est d'abord effectué en classe et nécessite assiduité, attention et participation. Il est complété par un travail personnel à la maison qui est indispensable (étude des cours, exercices, révisions, recherches personnelles, activités culturelles …).

 

Chaque étudiant est responsable de lui-même, autonome dans l'organisation de son travail.

 

Conformément à la loi, tout plagiat ou « copier-coller » sera sanctionné.

 

Les notes sont consultables sur le site Internet https://www.ecoledirecte.com

 

Les bulletins semestriels sont adressés par courrier en fin de période et doivent être conservés précieusement en vue de constituer les dossiers post BTS. Si nécessaire, les parents prendront contact avec le professeur principal pour faire un bilan plus précis.

 

2. Evaluations

 

Les Devoirs Sur Table, les partiels ou toute évaluation écrite ou orale sont des outils pédagogiques essentiels. Les épreuves de Contrôle Continu de Formation (CCF) sont des épreuves officielles d’examen. Toute absence à une évaluation prévue (DST, partiels et interrogations en cours) sera sanctionnée par un zéro.  Seules les absences prévisibles et les maladies avec certificats médicaux peuvent justifier une absence à une évaluation. L’étudiant produira un justificatif afin de lever la sanction.

 

Toute triche ou suspicion de triche sera sanctionnée par un zéro à l’épreuve et un avertissement officiel.

 

Les téléphones et tout objet connecté doivent être éteints et dans les sacs, l’élève les ayant sur lui est suspecté de fraude. Les règles des examens officiels s’appliquent.

 

 

3. Comportement

 

Le respect des personnes est d'abord une attitude qui se traduit par la politesse, la courtoisie, la discrétion. Les manquements à cette attitude (impertinence, vulgarité du langage, mâcher du chewing-gum, cracher, mauvaise tenue entre élèves, injures et agressivité, violences verbales et physiques)  sont inacceptables.

 

Le port par les étudiants de signes discrets, manifestant leur attachement personnel à des convictions religieuses, est admis dans l'établissement. Mais les signes ostentatoires, qui constituent en eux-mêmes des éléments de prosélytisme ou de discrimination, sont interdits.

Sont également interdits et seront sanctionnés les attitudes provocatrices, les manquements aux obligations d'assiduité et de sécurité, les comportements susceptibles de constituer des pressions sur d'autres élèves, de perturber le bon déroulement des activités d'enseignement ou de troubler l'ordre de l'établissement.

4. Tenue vestimentaire

Par respect de soi-même et des autres, chacun veille à sa propreté corporelle et à celle de ses vêtements.

 

Une tenue correcte est obligatoire. 

Le lundi, les étudiants devront obligatoirement se présenter en tenue d’entreprise.

 

Le « piercing » est interdit.

 

Les étudiants doivent se présenter et rester tête nue dans l'établissement.

 

Les responsables de l’établissement renverront les étudiants chez eux pour se changer quand ils estimeront que leur tenue n’est pas en adéquation avec le règlement.

 

L’usage personnel du téléphone portable est strictement interdit pendant les cours. Le non-respect de cette règle entrainera la confiscation du portable pendant 24h. Aucune forme de contestation ne sera recevable.

Nous rappelons que la responsabilité du lycée ne peut être engagée en cas de vol ou de détérioration des livres, matériels et effets appartenant aux élèves et que l’assurance du lycée ne couvre pas ces risques.

 

 

VIVRE ENSEMBLE

 

 

  1. Sécurité

 

Il est obligatoire de consulter les consignes de sécurité et d’évacuation des locaux affichées dans les classes et les couloirs, ainsi que de se soumettre aux exercices d’évacuation et de mise en sécurité.

 

Il est interdit de déjeuner dans les salles de classe.

 

Il est strictement interdit de fumer et de vapoter dans l’établissement (Loi EVIN de 1992), aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur des bâtiments. Tout élève surpris à fumer ou à vapoter à l’intérieur de l'Établissement sera sanctionné par une journée d’exclusion et un avertissement de comportement.

Tout engin motorisé est interdit dans l’Etablissement. Seuls les vélos sont autorisés et doivent être stationnés aux emplacements prévus à cet effet.

 

Sont interdits : les jeux dangereux ainsi que ceux qui peuvent causer des perturbations ou gêner les autres, en particulier les jeux de ballon.

 

 

 

2.Matériel à disposition des élèves

 

Un soin tout particulier doit être apporté aux locaux et aux diverses installations.

 

Un ordinateur est mis à la disposition des élèves pour l’année scolaire. Une caution de 400€ sera demandée aux étudiants et restituée en fin d’année scolaire contre le matériel en bon état.

 

Les ordinateurs et les vidéo projecteurs qui équipent les salles ne peuvent être utilisés qu’avec l’accord d’un adulte et à des fins scolaires.

 

Le matériel de l’établissement ne peut être utilisé que sous la responsabilité d’un professeur ou d’un éducateur.

 

Il est rappelé ici que la diffusion de documents audiovisuels en classe est soumise au respect des lois sur les droits d’auteur et les droits d’exploitation. Tous doivent s’y conformer.

 

Aucune photo ou vidéo de personne ne doit être prise dans l’établissement.

 

Toute dégradation (y compris les graffitis sur les tables) sera sanctionnée selon sa gravité. Les sanctions peuvent aller de travaux d’intérêt général jusqu’au conseil de discipline et à l’exclusion définitive.

 

Un dédommagement sera demandé aux familles dont les étudiants se seront rendus responsables de dégradations.

 

Chacun doit avoir le matériel nécessaire à son travail et ne pas s'approprier celui des autres.

 

Le lycée ne peut être tenu pour responsable des vols qui se produiraient, ni de la détérioration de matériel entre étudiants.

 

  1. Principes de la communication

 

L’affichage anonyme, politique ou non, ainsi que toute affiche, inscription ou autre, pouvant soit choquer la sensibilité ou les convictions de chacun, soit être interprété comme injurieux ou diffamatoire à l’égard des personnes, de groupes ethniques ou religieux, est interdit.

 

Tout autre affichage dans l’établissement doit recevoir l’aval de la direction.

 

L’Etablissement est amené à filmer ou photographier des étudiants ou des groupes d’étudiants au cours de leurs activités et à utiliser ces images après autorisation des familles ou de l’étudiant lui-même, pour la réalisation de plaquettes, sites internet ou autres documents pouvant être proposés au public.

 

L’utilisation des réseaux doit être réfléchie. L’étudiant, mettant sur le domaine public des images privées, est responsable de ses publications.

 

Il est interdit aux étudiants d’effectuer et de diffuser des prises de vues ou des enregistrements audiovisuels sans le consentement des personnes concernées.

 

 

La diffusion de documents visuels, sonores ou écrits, concernant de près ou de loin la vie de l’établissement ou mettant en cause des personnes de l’établissement, tombe sous le coup de la loi.

 

Toute diffusion de documents nuisant à la réputation de l’établissement ou à des membres de l’institution sera sanctionnée.

 

Pour mémoire, sont passibles de prison et d’amende l’apologie des crimes contre l’humanité, l’incitation à la haine raciale, au crime ou au délit (article I, 7°, dernier alinéa de la LCEN, article 24 de la loi du 29 juillet 1881).

 

SANCTIONS

 

L'avertissement est une sanction grave qui peut être infligée à tout élève coupable de manquements graves et/ou répétés.

 

Le conseil d’éducation est constitué de l’adjointe à la vie scolaire, du responsable de niveau, des membres de l’équipe pédagogique de la classe, du responsable éducatif de niveau BTS, de l’élève et de ses parents. Il se réunit à la demande du Conseil de classe ou d'un membre des équipes pédagogiques ou éducatives. Il peut prendre des sanctions allant jusqu’à l’exclusion temporaire, il met en place un contrat avec l’élève.

 

Le conseil de discipline se réunit suite à un événement grave, à la demande de la responsable de vie scolaire ou de la responsable de niveau. Il est composé du Chef d’Etablissement, de la responsable de la vie scolaire, du responsable d’un autre niveau, du responsable éducatif de niveau BTS, du professeur principal, de l’adjoint en pastorale scolaire, d’un professeur de la classe choisi par l’élève, d’un représentant des élèves de même niveau mais pas de la même classe, de l’élève, de ses parents, ainsi que d'un parent d'élève. C’est le Chef d’Etablissement qui prend la décision de sanction dans les 48h, celle-ci pouvant aller jusqu’au renvoi définitif.

 

L’exclusion définitive peut être prononcée par le Chef d’Etablissement en cas de faute grave, sans avertissement ni conseil de discipline, notamment en cas d’introduction de personne extérieure à l’établissement, de possession, de consommation ou de vente de produits illicites au sein de l’établissement, ou encore de port d’objet illégal.

 

 

Toutes les dispositions de ce règlement s’appliquent également

 lors des sorties scolaires à l’extérieur de l’établissement.